pointg.sexvitrine.com


Pour en savoir plus,
vous pouvez consulter
www.meo.de
site spécialisé dans le bondage hard.
ou envoyer un e-mail à
contact@sexvitrine.com




Informations pour adultes - le point G

Informations pour adultes - le point G



LE POINT G

Comprendre et explorer le Point G

Le point G (G pour Grafenberg) est une zone érogène du corps de la femme.
Le découvrir est une expérience à deux extraordinaire, c'est une question d'information, de confiance et d'abandon.
Désir et écoute de sa propre sensibilité sont les bases de cette quête.
Il existe de très nombreuses voluptés et d'orgasmes possibles pour la femme.
Ouverture d'esprit et complicité sont nécessaires à la découverte de ces différents orgasmes.
Pour la femme, on parle généralement d'orgasme clitoridien, vaginal, anal et surtout du point G que l'on obtient par une stimulation directe et spécifique.
C'est le point G qui donne à la femme un réel orgasme.
Ce plaisir est ouvert à toutes les femmes.
Chaque femme peut l'atteindre seule, avec des accessoires comme des sex toys appropriés, ou à deux avec son partenaire.
(article A1311 du 24/09/2010)

Exploration du Point G

Il faut de la relaxation et une entière confiance.
On décide de tenter l'aventure à deux.
Il est conseillé de créer un climat privilégié, celui qui convient le mieux pour être détendu et relaxé.
Cette exploration est à la fois un rituel et un jeu, une façon d'aiguiser la sensibilité corporelle.
Les préliminaires sont recommandés. Il ne faut pas être impatient.
Il faut être à l'écoute l'un de l'autre, être vigilant et détendu, il faut se regarder.

Le point G n'est pas un organe mais une zone précise à l'intérieur du vagin, sur la partie avant, derrière l'os du pubis.
La texture que l'on sent sous les doigts est ferme et légèrement rugueuse.

Il faut masser et appuyer fermement.
Il ne faut pas se contenter d'effleurer le point G, la femme resterait insensible.
Il faut maintenir une pression ferme et constante qui peut également être circulaire et saccadée.
Les positions sur le dos ou quatre pattes conviennent très bien.
Une femme seule, sans accessoires, ne peut pas effectuer le massage de cette zone.

Il faut identifier le gonflement de la zone sous le doigt.
Au toucher, on constate un engorgement, un gonflement de la zone, la formation d'une masse plus importante.
Le Point G se réveille sous les caresses.

Il faut être à l'écoute de toutes les sensations.
La femme doit rester bien détendue et attentive à toutes les sensations qui vont se manifester : chaleur, densité, électricité, élancements, contractions au niveau de l'utérus.
Ces sensations sont intenses et agréables, iIl s'agit véritablement d'une zone sensible réagissant par des émotions nouvelles à un massage ferme, intense et prolongé.
(article A1312 du 24/09/2010)

Point G et clitoris

Lorsque cette stimulation particulière sera bien identifiée, on peut caresser le clitoris.
En général, cela amplifie, densifie et 'électrise' les sensations voluptueuses ressenties dans la zone du point G.
A ce moment-là, l'orgasme peut se déclencher.
Il ne faut résister à aucun mouvement spontané du corps (contractions, cris, apnée, etc...).
Il est possible d'éprouver une sensation d'énergie très intense sans contraction.
Expérimenter ce type d'orgasme est inoubliable
(article A1313 du 24/09/2010)

Point G et pénétration

Lorsque les subtilités du point G deviennent familières et que des vagues puissantes de plaisir inondent tout le corps, on peut trouver des positions et des rythmes qui permettent de stimuler cette zone lors de la pénétration.
Une des positions suggérées est la position sur le dos, le bassin surélévé par deux ou trois coussins, la pénétration doit alors se faire presque à la verticale et non pas profondément. Mais il faut une érection vraiment très ferme pour atteindre les niveaux de pression offerts par les sex toys ou les caresses manuelles.
Il arrrive que certaines femmes expérimentent ce type d'orgasme lors d'une double pénétration.
En effet, la présence de deux sexes d'homme accroît la pression sur le Point G.
(article A1314 du 24/09/2010)

Les orgasmes du point G

Il faut de la patience et de la persévérance
Le point G est une zone qui a besoin d'être réveillée et éduquée chez beaucoup de femmes.
Parfois un peu de patience et d'écoute sont nécessaires. La recherche du Point G est une quête ludique, ce n'est pas un défi ni un concours.

Les orgasmes du Point G sont très puissants et peuvent secouer très intensément le corps pour l'apaiser profondément.
Il faut donc se laisser aller et se faire confiance.
Il faut avoir une grande capacité d'abandon.
(article A1315 du 24/09/2010)



Autres thèmes traités

sexvitrine.com   
cockring.sexvitrine.com   
electro.sexvitrine.com   
jarretelles.sexvitrine.com   
chastetehomme.sexvitrine.com   
meonew.sexvitrine.com   
lexique.sexvitrine.com   
vibros.sexvitrine.com   
sextoys.sexvitrine.com   
bondage.sexvitrine.com   
chastetefemme.sexvitrine.com   
ballstretcher.sexvitrine.com   
pointg.sexvitrine.com   
cravache.sexvitrine.com   
lingerie.sexvitrine.com   
video.sexvitrine.com   



Les pages les plus visitées


                                                                    [page : ballstretcher]
                                                                              [page : cockring]
                                                                   [page : electro]
    [page : cage chasteté] [page : chastetehomme]
           [page : bondage]
 [page : video]








Nous remercions ces sites référencés dans ce blog

orange text meo-team.com









Thèmes traités

lexique
ballstretcher
cockring
vibros
pointg
electro
sextoys
cravache
jarretelles
bondage
lingerie
chastetehomme
chastetefemme
video
meonew


dans Boutique Plaisir



Rencontres


Autres pages à consulter
Vibro Point G


www.meo.de